prothésiste ongulaire

Comment devenir prothésiste ongulaire ?

Pour devenir prothésiste ongulaire, une formation dans une école d’onglerie est souvent requise. C’est une discipline appartenant à l’esthétique qui intéresse de plus en plus de femmes et parfois d’hommes. Un métier pouvant s’exercer au sein d’un institut et aussi à domicile.

Devenir prothésiste ongulaire : principes

Pour exercer ce métier, aucun diplôme n’est exigé. Il est possible de postuler dans les salons de coiffure, de beauté ou de spas, sur expérience ou aussi après une formation dans une école d’onglerie. Toutefois, un CAP (certificat d’aptitude professionnelle) esthétique est exigé pour celles qui désirent évoluer dans la profession et accéder à des postes plus avancés comme représentante de marques, formatrice ou directrice d’institut. Il est également à savoir que la pose de faux-ongles ne demande aucun diplôme, en revanche, la manucure ne peut être pratiquée uniquement que par des diplômées d’un CAP esthétique. Pour les personnes qui souhaitent exercer le métier à leur compte, il leur est indispensable de choisir un statut, auto-entrepreneur ou microsociété.

Ainsi, elles peuvent également choisir le lieu d’exercice : en institut ou à domicile. Une solution qui s’avère plutôt intéressante, mais impliquant certaines démarches : constitution d’une clientèle et un certain budget pour l’achat des matériels. Comme c’est un métier de soin, il est indispensable à la technicienne de disposer de certaines qualités afin de mener à bien sa carrière : rigueur, attention, sens de l’écoute et de contact, habileté manuelle et une apparence soignée.

Quelles sont les missions de la prothésiste ongulaire ?

La prothésiste ongulaire est une technicienne en charge de maîtriser de nombreuses et différentes techniques de manucure et d’onglerie, en effet :

  • Elle réalise l’extension, c’est-à-dire la pose de faux ongles sur des ongles courts, cassés ou rongés. Elle pratique ensuite le modelage des ongles (résine ou gel).
  • Elle est également chargée de sublimer les ongles selon les attentes des clientes. Une fois que les ongles commencent à repousser au bout de deux à trois semaines, elle pratique la dépose ou parfois le remplissage, à la demande de la cliente.
  • Elle doit également assurer une fonction de conseillère, afin de veiller un meilleur entretien des ongles par les clientes pour ne pas les abîmer.

Elle doit cependant, être très à l’écoute des besoins et attentes de celles-ci.

1 thought on “Comment devenir prothésiste ongulaire ?”

Véritable baume du tigre

bonjour, merci pour ce court post, il est très intéressant. Notre thèmatique se ressemble, donc Je vous fais un lien seulement si tu n’y constate pas d’incommodité. Chaleureusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *