Tout connaitre du maquillage permanent

Avec le maquillage permanent, vous êtes assuré d’être belle à la sortie de votre lit. Ce style de maquillage nécessite cependant beaucoup de réflexion avant de s’y engager. De plus il est impératif de choisir un professionnel si on a sauté le pas car cette mode nécessite non seulement un savoir faire irréprochable, mais encore va-t-il vous plaire et être adapté à la carnation de votre peau. En effet, comme il s’agit de quelque chose pour durer, mieux vaut qu’il soit bien fait.

Le maquillage permanent : le principe

A la base, c’est similaire au tatouage permanent, il pigmente la peau. Mais le degré de pigmentation n’est pas le même ; si pour le tatouage il reste pour la vie, pour le maquillage permanent, au bout de deux à quatre ans, il s’estompe et doit être renouvelé. Sa durée varie bien sûr du type de peau de la personne. On voit son utilité surtout pour les personnes qui ont un sourcil clairsemé : il permet de le redessiner et de l’étoffer. Le maquillage utilisé est stable et végan, avec des pigments organiques, la stabilité est assurée : ils ne virent pas rapidement de couleur.

C’est le professionnalisme du prestataire qui permet de donner une impression naturelle. Il permet également de redonner de la jeunesse à une bouche en lui donnant du volume avec une couleur légèrement plus foncé que le couleur naturel. Il en est de même avec les paupières supérieures qui sont marquées par le temps et qui peuvent être recoloré avec une teinte plus jeune.

maquillage permanent

Le déroulement de la séance

La séance se fait toujours avec un essai : c’est-à-dire qu’avant de choisir définitivement votre teinte ou la forme également, vous pouvez faire des essais au crayon. C’est une étape cruciale qui demande beaucoup de temps car il y a une notion de symétrie à tenir en compte. La couleur doit être proche des cheveux tout en tenant comptent du goût de la cliente. Une fois que la décision est bien prise, le professionnel commence le tracé au dermographe, cette étape dure une trentaine de minute. Un mois plus tard, une deuxième réalisation est faite pour mettre en place la couleur définitive. Et faire les corrections si nécessaires.

La technique n’est pas dangereuse surtout s’il est bien dessiné. Les pigments utilisés sont d’origine minérale et l’aiguille est très fine afin de déchirer le moins possible la peau. Les rougeurs disparaissent environ 48 heures après l’intervention. Si excédent le délai, la rougeur persiste, le mieux c’est de consulter. Il y a quelques consignes à respecter : il ne faut pas gratter la partie maquillée, ni s’exposer au soleil, éviter la piscine (produit chimique et microbe). Une crème cicatrisante doit être appliquée pendant dix jours. C’est pour éviter de se lasser trop vite qu’on utilise des tons naturels. Les crèmes hydratantes permettent également de calmer la zone et d’atteindre rapidement les couleurs définitifs qui apparaissent après 4 à 5 jours. Les sources d’humidité comme les hammams ou sauna sont à éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *